Rénovation

Edit:09 avril 2017, Cre:14 nov. 2016

Béton de polystyrène

Pourquoi du béton de polystyrène ?

Ayant de sérieux doutes sur la résistance de mon plancher béton (datant de 1926) et voulant remplacer mon parquet bois par du carrelage, après avoir envisagé diverses solutions (poser le carrelage sur le parquet, installer une chape sèche en billes de béton cellulaires - Fermacell- ), J'ai finalement opté pour le béton de polystyrène:

  • Poser un carrelage sur du parquet enferme l'humidité et s'il y a de l'eau qui passe en dessous, tout pourrit (J'ai déjà expérimenté...).
  • C'est plus léger qu'une chape sèche (densité finale du béton de polystyrène FIM Force: 380 kg/m3, il existe d'autre marques dont la densité est plus ou moins importante que celle du Fim Force). Faire soi-même son béton avec des billes de polystyrène ne permet pas d'obtenir une densité aussi faible que du béton prémélangé.
  • C'est relativement isolant
  • C'est en principe plus facile à régler qu'une chape sèche
  • La hauteur a compenser était de plus de 12cm à certains endroits (Le fermacell est limité à 8 cm)
  • La portance est meilleure que le Fermacell et on peut utiliser des carreaux plus grands (Le Fermacell est limité à des carreaux de 330mm de coté).
  • C'est globalement moins cher qu'une chape sèche (même si le béton est cher, on n'a pas de plaques à ajouter)
  • Les autres types de béton allégé (à base de perlite ou d'argile expansée) ont une densité de 650 à 1000 kg/m3

Mise en oeuvre

N'ayant pas d'expérience de la coulée d'une chape, J'ai choisi d'installer et régler au dessus des règles perdues en PVC espacées de 2m, ce qui n'est pas la méthode recommandée par le constructeur.
Sans expérience préalable, il ne me paraissait pas possible de régler 1cm au dessus des règles.
J'ai acheté mon béton de polystyrène de marque 'FIM Force' (densité finale 380 kg/m3) chez Leroy-Merlin, mais il n'est plus distribué. A la place, Leroy-Merlin propose un autre béton de polystyrène qui est plus dense (500 kg/m3) et nettement plus cher (20 Euros pour 50l au lieu de 14 Euros pour 60l, soit 70% de plus !). Cherchez un autre fournisseur.

Constatations

C'est un produit particulier et voici ce que J'ai constaté:

Ressuage de l'eau

J'ai respecté religieusement les proportions d'eau et les temps de mélange (avec un seau doseur et un compte-minute de cuisine), cependant j'ai eu pas mal de 'ressuage' de l'eau et mes 3 coulées se sont terminées dans une flaque d'eau.
Mon plancher comportait pas mal de petit trous dans lequel le béton ne passe pas, mais par lesquels l'eau de ressuage, très agressive, à coulé. Les dégats sont minimes, mais auraient pu être évités en bouchant mes trous (à la MAP ou autre).
Il peut être utile de boucher le dessous de vos règles perdues (à la MAP) pour éviter que l'eau se disperse partout si votre plancher n'est pas plat.

Important retrait

Par rapport a la surface finie au ras des règles, le niveau de la chape a baissé de 2 à 3mm
La chape est relativement souple, il n'y a donc pas eu trop de fissuration horizontale, mais le retrait vertical est notable. Ce retrait n'est pas immédiat, il faut compter près d'un mois pour avoir un retrait final. Le constructeur indique que vous pouvez carreler au bout de 48h, et il table probablement sur la souplesse du produit pour éviter les problèmes, mais si vous posez le carrelage rapidement, attendez 1 mois avant de poser des plinthes carrelées. Le séchage est long.

Surface nue sensible au poinçonnement

La surface à une portance correcte si vous avez une plaque de répartition, mais très sensible au poinçonnement local. Si vous avez un caillou, un outil laissé au sol et si vous marchez dessus, il va s'enfoncer dans le béton. Si la pose du carrelage n'est pas immédiate, il faudra protéger les zones de circulations avec des plaques, des carreaux ou du carton épais. Si vous utilisez un escabeau, il faut mettre une plaque en dessous.

Facilité de découpe avec un couteau à mastiquer ou une lame

Si vous avez des endroits mal réglés avec une hauteur trop élevée ou si vous avez oublié de passer une gaine ou désirez modifier légèrement la position de sa sortie, il est facile d'enlever le béton en le découpant avec un couteau à décaper.

Reprise des règles perdues

Du fait du retrait, le haut des règles dépasse de la chape, ce qui doit être retiré car celà pourrait desceller ou casser les carreaux. C'est pour cela que Fim Force recommande de régler au-dessus des règles et non a l'arase.
Mais ce n'est pas seulement la règle qui dépasse, il y a un renflement sur une largeur de 2 ou 3 cm autour de la règle. Ce que j'ai fait, c'est que j'ai meulé la 'pointe' de la règle avec une disqueuse et creusé une saignée de 2 a 3 cm de large sur 2 à 3mm de profondeur pour éviter tout risque de dommages ultérieurs. Ceci est important car le retrait vertical définitif de la chape prend du temps (plus d'un mois). Il faut une à deux minutes par règle mais ceci génère pas mal de poussière. J'ai prévu de la colle 'Superflex' au lieu de la colle 'Flex' comme recommandé par Fim Force, mais c'est sensiblement plus cher.

Ragréage

Vous devrez éventuellement ragréer. Si vous voulez circuler régulièrement avant la pose du carrelage, un ragréage de type 'extérieur' est suffisament dur pour éviter le poinconnement. Cependant, ce type de ragréage est moins fluide est se lisse moins bien. Il est aussi plus cher.
Si vous ragréer avant de carreler, il faut prendre du ragréage de type "p3". Avec ou sans ragréage, un primaire est indispensable. Ce primaire doit se poser au rouleau, éviter la brosse. Comme le sol reste poreux malgré le primaire, il peut être utile d'humidifier avant ragréage (au vaporisateur, pas au jet). Certains carreleurs m'ont recommandé d'utiliser du ragréage fibré, d'autres m'ont dit que cela ne servait à rien. Le ragréage fibré se tend très mal et il vaut mieux que cela soit fait par un professionnel. Mes essais avec du ragréage extérieur sur une petite surface avaient donné de bons résultats.

Importante porosité

Le béton est extrêmement poreux et si vous renversez de l'eau, elle va partir instantanément dans la chape.
Il est aussi conseillé de recouvrir la totalité de votre chape, y compris les parties cachées, car sinon en cas de fuite d'eau, celle ci va imprégner toute la chape et il faudra des mois pour le séchage.

Primaire

Que vous posiez un ragréage ou directement de la colle à carreler, Les instructions sont de passer un primaire, ce qui se comprend vu la porosité.
La consommation de primaire est importante, plus de deux fois la quantité normale et il faut compter ce poste dans le budget. Il faut le passer au rouleau, ce qui fait une consommation d'environ 0.45l/m2 au lieu de 0.65l/m2 a la brosse, et le résultat au rouleau est plus régulier. J'ai utilisé du PRB tous supports. Le temps de séchage est augmenté. Il m'a été suggéré par un carreleur de diluer à l'eau pour économiser le produit, mais Je pense que ça augmente la pénétration, ce qui n'est pas souhaitable, c'est la surface qui doit être traitée.
J'ai traité les surfaces non carrelées (et aussi ragréé) pour limiter la pénétration d'eau accidentelle.

Usure rapide si non recouvert

Je n'ai pas recouvert de carrelage immédiatement et malgré les protections, j'ai souvent marché sur des parties nues et avec le temps, J'ai creusé mes chemins de passage (sur une profondeur d'environ 3mm), ce qui doit être repris par un ragréage.
On ne peut pas rouler sur le sol et mon meuble à outil sur roulettes a du être posé sur des planches et ne plus pouvoir le déplacer est devenu un handicap.

La coulée est facile

Comme le béton est très léger, c'est très facile de travailler seul et on avance relativement rapidement. Avec le compte minute, on peut préparer son eau pendant le mélange et on va assez vite. Je fait mes coulées avec un casque anti-bruit ce qui diminue la fatigue (même si ça chauffe pas mal les oreilles).
A noter sur la photo, Je coule directement de la bétonnière sur la chape, sans passer par une brouette, j'ai donc réduit la hauteur de la bétonnière en rentrant les deux pieds.

J'ai une bétonnière de 160l, c'est juste la bonne taille pour un sac de FIM Force de 60l. En théorie une bétonnière de 140l doit être utilisable, mais Je pense que le mélange doit être nettement moins bon car le tambour sera trop vertical. Ce n'est pas du béton ordinaire et le mélange est assez liquide. Lors du mélange, les grains de polystyrène ne demandent qu'a s'échapper.

Préparation avant la coulée

Elle est identique à celle d'une chape ordinaire:

  • Fixer les gaines réseau à la MAP sur les sorties
  • Protéger les plaques de placo (s'il y en a) avec du film pour peintre
  • Mouiller le support (je fait ça au vaporisateur de Jardin, le gros modèle)
  • Faites des photos pour savoir ou sont vos gaines, ça peut servir plus tard si vous voulez percer un nouveau trou (si vous avez une cave). On oublie souvent au moins un câble ou on change d'avis.
  • La pose doit être adhérente (pas de film) et si votre support est lisse, vous aurez éventuellement à passer un primaire.

Type de joint de carrelage

J'avais initialement prévu des joints en epoxy pour avoir des joints résistants en couleur. Le carreleur qui a réalisé les travaux m'a indiqué que ce n'était pas souhaitable car le joint epoxy est très rigide et les chapes polystyrènes sont assez souples. Il m'a indiqué qu'il fallait mettre du joint souple. J'ai posé la question à FIM (http://www.fim.be/fr-be/) qui a refusé de me répondre et m'a renvoyé vers les fabricants de joint (...). Dans ces conditions, j'ai suivi la recommandation du carreleur pour du joint souple.

Renforcement de la surface

Plutôt que de ragréer et vu qu'il y avait quelques fissures dans le béton, le carreleur m'a proposé d'installer des nattes de renforcement en fibre de verre et de reprendre la surface à la colle à carrelage. J'ai accepté cette proposition. Ceci doit être fait par des professionnels car c'est nettement plus délicat de régler la surface qu'avec du ragréage. La surface après reprise est malgré tout moins régulière qu'un ragréage et le carreleur a utilisé beaucoup de colle (couteau à dents carrées de 10mm + beurrage des carreaux), ce qui fait que la surface était 5 à 6mm plus haut que prévu. Il faut y penser avant de poser les portes extérieures.

(c) Pierre ROUZEAU
Éditer - Historique - Imprimable - Changements récents - Rechercher
Page mise à jour le 09/04/2017 11:42