Rechercher:

Rénovation

LesLivraisons

Difficultés de livraison

Les livraisons constituent une des difficultés importantes d’un gros chantier et il faut souvent faire preuve de patience, pas à cause des délais, mais à cause des erreurs.

Un gros chantier implique des livraisons nombreuses et de toutes tailles. Je choisis systématiquement la livraison en point relais, mais ce n’est pas toujours possible parce que le vendeur ne le propose pas ou que le colis est trop gros.
Mon chantier a nécessité plus d’une centaine de livraisons sur place et autant de livraisons en points relais et cela ne va pas sans un certain nombre de problèmes. La proportion d’incidents est assez élevée et traduit des problèmes fondamentaux d’organisation. Tous les livreurs causent des problèmes, mais certains plus que d’autres. C’est difficile à estimer, mais le pourcentage de livraisons problématiques dépasse 15%.
Mon expérience est que le pire livreur, c’est la poste mais certains autres livreurs ne sont pas très loin.

Ci-dessous une liste presque exhaustive des problèmes que j’ai rencontré:

Les problèmes avec les transporteurs

Les transporteurs sont la source principale (mais pas exclusive) des problèmes de livraison et il y a pas mal de variété dans les incidents.

Absence prétendue du destinataire

Le livreur indique qu’il n’y avait personne alors que j’étais présent. Il peut arriver que je sois dans un endroit ou la sonnette est inaudible, mais j’évite ce genre de chose lorsque j’attends une livraison. Cependant, le nombre de déclarations d’absence lors de ma présence doit se situer aux alentours d’un tiers, et on peut estimer que ces déclarations sont mensongères a plus de 90%.

Le livreur livre un bordereau

Lorsque le livreur a la possibilité de déposer le colis dans un centre de retrait, il dépose un bordereau au lieu de livrer le colis. C’est LA grande spécialité de la poste. Les excuses sont parfois comiques, lorsqu’un agent postal vient de me donner un colis déposé de moins d’un demi-litre a qui je souligne le fait que j’étais présent lors de la livraison m’indique que les gros colis ne sont pas toujours livrés…
Mon bureau de poste est plus loin que la plupart des points relais et si je n’ai pas pu faire livrer en point relais, c’est que le colis vient de l’étranger.

La ‘fausse livraison’

Certains transporteurs ont des obligations de délai contractuel, aussi s’ils ne peuvent livrer dans les temps ils déclarent une fausse livraison en indiquant que vous étiez absent. De temps à autre, je dénonce ce genre d’attitude auprès du vendeur pour éviter la manipulation des statistiques.

Le livreur ne livre pas

Certains transporteurs sont désormais associés a des points relais, ce qui fait qu’ils peuvent déposer un colis non livrable en point relais. Ce serait une bonne idée si on pouvait choisir le point relais et aussi si le livreur déposait un bordereau. Sauf que dans ce cas là, le livreur dépose souvent directement en point relais sans essayer de livrer. Vous n’avez donc pas de bordereau et devez rechercher l’information sur Internet avant d’aller chercher le colis dans un point relais qui peut être assez éloigné. Le spécialiste, c’est TNT depuis qu’ils ont racheté Relais colis.

Le livreur vous donne une plage horaire de livraison, mais il ne livre pas dans cette plage.

Grand progrès depuis deux ou trois ans, certains livreurs vous indiquent une plage horaire de livraison d’une demi-journée, ce qui est plus pratique que la journée complète comme d’autres livreurs. Hélas, il arrive que le livreur ne livre pas dans cette plage et vous donne une autre plage horaire, qu’il respectera… ou pas! C’est fréquent chez DPD.

Le rendez-vous non respecté

C’est une variante du précédent, vous prenez rendez-vous avec le livreur et il ne vient pas. Ou il vient a une autre date…

Le livreur insiste lourdement pour que vous signiez avant que vous ayez vu le colis.

C’est généralement que le colis est abîmé. Ceci ne veut pas dire que le contenu est endommagé, mais il faut vérifier très soigneusement ce contenu. Chaque fois qu’un livreur a joué a ça, je m’en suis plaint auprès du vendeur car c’est ouvertement malhonnête.

Le livreur passe par la propriété voisine et dépose le colis devant votre porte.

C’est un moindre mal, sauf s’il pleut, et vous n’êtes pas à l’abri des vols. Ça m’arrivait systématiquement avec les livraisons de certains quincailliers. Qui fait ça: GLS.

Le livreur lance le colis par dessus le portail

Vous imaginez l’état du colis après une chute de deux mètres. En plus, les livreurs ont abîmé le cache que j’ai monté sur mon portail (le haut est cassé). Ceci m’a valu une visite de la police a une heure du matin, car une alarme s’étant déclenchée pas très loin, elle pensait qu’un voleur s’était introduit chez moi et avait cassé le cache! Ceci est fait même pour des colis lourds. Plusieurs transporteurs ont fait ça. En variante, un colis étroit peut être glissé au travers du portail, ce qui fait une hauteur de chute moindre! (80cm tout de même).

Le livreur livre chez le voisin

Ça peut être pratique si vous êtes en bon termes avec vos voisins, mais ce n’est pas toujours le cas. Il faut savoir que les livreurs ont l’interdiction formelle de livrer a des tiers, sauf si c’est autorisé dans votre commande.

Les produits sont abîmés

Ça arrive régulièrement pour les produits lourds.
J’ai eu notamment le cas pour un volet roulant, et bien que j’ai ouvert et vérifié le colis, je n’avais pas vu les impacts sur le volet. L’emballage était insuffisant
J’ai eu aussi le cas pour mes fenêtres, qui sont reparties. Elles auraient pu être réparées facilement en m’envoyant les pièces abîmées, mais il est préférable de renvoyer l’ensemble car le vendeur peut faire la sourde oreille car c’est le problème du transporteur, pas le sien, alors qu’un retour est payé par les assurances mais prend des semaines. L’emballage était très insuffisant.
Certains produits fragiles n’ont aucun suremballage, ce qui créée de grands risques pour des produits fragiles. Particulièrement exposés: Les panneaux LED et les produits céramiques (WC, éviers)

Le livreur s’est trompé d’adresse!

Il y a dans ma ville une autre voie au nom proche de ma rue (une seule lettre de différence), mais les intitulés de voies diffèrent nettement (une «Allée» et une «Avenue») et le nom des habitants n’a rien a voir. Il est arrivé (heureusement rarement) que le livreur se trompe d‘adresse. Le coupable: La poste. Régulièrement aussi les livreurs se trompent de numéro. Récemment, j’ai eu un livreur qui m’a téléphoné pour me dire qu’il avait une livraison pour moi au numéro juste avant le mien, l’erreur de lecture en direct! (l’adresse était parfaitement libellée sur le colis). L’appel téléphonique a évité les ennuis.

Le colis a été refusé

Ce problème là est en fait un des problèmes précédents, soit c’est une ‘fausse livraison’ soit le livreur s’est trompé d’adresse.

Vous êtes livrés sur le trottoir

Dans mon cas, ceci s’est produit pour les fenêtres et le carrelage. S’il est facile (mais fatiguant) de rentrer 1,5 tonne de carrelage, c’est une autre paire de manches quand vous devez porter seul une porte de 80 kg. J’ai payé (cher) une livraison a deux livreurs pour la commande suivante de fenêtres. Le problème pratique, c’est que mon portail est moins large qu’une palette standard.
Certains livreurs sont plus serviables et vous aident a rentrer les produits lourds. Dans une maison, c’est facile mais quand vous avez des produits d’une centaine de kilos (radiateurs), c’est méritoire et ils ne sont pas obligés de le faire. Attention à votre dos.

Le colis est vide!

J’ai eu un colis supposé contenir un burin, mais celui-ci avait crevé le colis et s’était échappé. Ré-envoi par Amazon d’un nouveau burin sans discussion. Comme les produits lourds/pointus ne sont jamais emballés correctement, c’est un incident qui semble relativement courant, notamment pour les glissières de tiroir.

Les colis sont rafistolés

Il arrive régulièrement que les colis contenant des produits lourds soient réparés par le transporteur avec une grosse dose de scotch. A la décharge des transporteurs, le matériel de bricolage ou la quincaillerie n’est jamais emballé correctement, y compris par les boutiques qui vendent exclusivement de la quincaillerie. Lors d’une commande, on ne doit jamais mélanger les produits lourds avec des produits fragiles, genre lunettes de sécurité.

Le colis a été éclaté et bloqué par le transporteur

La poste a éclaté un colis contenant des produits de traitement de chaudière, qui sans être très toxiques, ne sont pas très plaisants à nettoyer. Ils ont bloqué la livraison mais n’ont rien signalé, ni sur le fil de suivi, pas plus qu’a moi ou à l’expéditeur, ils ont simplement attendu qu’on se renseigne! Remboursé par Amazon, acheté un autre type de produit chez un autre revendeur.

Les livraisons avec beaucoup de colis

Cas typique: Une livraison IKEA. J’ai fait plusieurs grosses livraisons avec des dizaines de colis. La quantité est telle que c’est invérifiable et on ne peut que vérifier le nombre de colis (ce que vous intiment les livreurs). Dans le cas d’IKEA, c’est complexe car un produit unique peut comporter plusieurs colis donc le bon de commande ne sert a rien. Ils mettent a disposition sur Internet un bordereau de livraison mais celui-ci n’est pas imprimable, c’est ballot. Il faut faire des copies d’écran pour avoir le bordereau. C’est le même problème en ‘drive’. A noter: lors d’un retrait en ‘drive’ chez IKEA, J’ai eu un des colis qui avait déjà fait l’objet d’un retour et était abîmé. Sans conséquence pour moi car la partie abîmée est cachée, mais comment faire confiance après ça?

Le livreur ne vous téléphone pas même si vous l’avez demandé

Pour les produits lourds, un avis téléphonique un quart d’heure ou une demi-heure avant la livraison peut être pratique. Mais certains livreurs se refusent à le faire. J’ai eu l’explication par un vendeur: Certains transporteurs ne fournissent pas de téléphones mobiles à leurs livreurs et ceux-ci sont contraints d’utiliser leurs téléphones personnels. On comprend facilement qu’ils hésitent à le faire. Ce genre de comportement de la part du transporteur est réellement abusif et en plus, inefficace car il augmente les échecs de livraison ce qui cause des troubles et leur coûte cher. C’est un chantage sur les livreurs qui sont obligés d’utiliser un téléphone s’ils veulent limiter les ennuis.

Le colis est renvoyé à l’expéditeur par le transporteur pour un motif inconnu

C’est nouveau pour moi (mars/avril 2018), pour des colis provenant d’Allemagne, de la part d’un vendeur (quincaillerie) qui m’a déjà fait quelques livraisons. J’étais présent, pas de bordereau, pas de mise en dépôt. C’est un problème très sérieux car dans la pratique, je ne peux plus commander à ce vendeur car je ne peut plus être livré. Qui: La poste en reprise de colis DHL. Motif des retours: Inconnus et semble t’il secret d’état!

Le camion est trop grand

La dextérité de certains chauffeurs n’est pas toujours la meilleure et ils ne veulent pas/ne peuvent pas rentrer dans une petite rue. Je me demande comment les gens font donc pour déménager dans ma rue (qui fait 10m de large, trottoirs compris) ? Il faut leur expliquer comment manœuvrer et j’ai eu des livraisons ou le transporteur a parcouru plus de 150m au transpalette pour me livrer. C’est rare, mais certains livreurs (carrelage) sont équipés de transpalettes électriques qui leur permettent de rouler un peu sur des trottoirs irréguliers.

Le livreur s’est garé a 300m

C’est comme ça que mes fenêtres ont été abîmées, le livreur (un ’spécialiste’ de la livraison de fenêtres) les ayant dépalettisées et couchées, la longueur du roulage les a fait racler sur le chariot, a abîmé la peinture et plié les caches latéraux. Je leur ait fourni des protections en mousse pour le retour (!) mais ils ont cependant aggravé les dégâts en retournant les fenêtres au fabricant – ce qui leur a pris plus de dix jours.

Le livreur n’a pas de stylo

De plus en plus, vous signez sur une machine, mais il y a encore des bons en papier et il arrive que les livreurs n’aient pas de stylo. Il y a même eu récemment un livreur qui m’a fait la remarque qu’il n’y avait pas grand chose dans ma maison car je n’avais pas de stylo sous la main. Gonflé, le gars!

Le turnover (renouvellement rapide du personnel)

On pourrait penser qu’avec un tel nombre de livraisons, je revois toujours les mêmes livreurs, mais en fait non. A part pour les livraisons lourdes, je vois rarement plus de deux fois un même livreur, ce qui indique un remplacement rapide de ceux-ci et est probablement l’une des causes des problèmes.

Les choses bizarres

Il m’est arrivé d’avoir deux livraisons d’un même transporteur dans la même journée avec deux livreurs différents, ce qui semble une aberration logistique.
Récemment, J’ai reçu un colis d’un fournisseur et le deuxième colis de ce même fournisseur (expédié en même temps) a été retourné à l’expéditeur sans mon autorisation ni sans que j’en soit informé (et il n’avait pas été abîmé). La poste, bien sûr…

Le suivi colis sur les pages Internet

Votre numéro de colis est inconnu

C’est assez fréquent si vous allez suivre votre colis dès que l’on vous a donné un numéro car les boutiques signalent qu’elles ont envoyé le colis avant qu’il soit effectivement pris en charge par le transporteur. Cependant, pour certains transporteurs, ce dysfonctionnement est assez fréquent. Une erreur qui me rend un peu fou car elle a plus de dix ans et la corriger prend très exactement une ligne de programme, c’est les numéros de suivi qui vous sont fournis par la boutique et comportent des espaces et ne sont pas reconnus par le suivi colis à cause des espaces. Qui: La poste.

Le serveur de suivi colis est débordé.

C’est étonnant compte tenu du très faible coût actuel des serveurs web, mais le serveur de suivi de colis peut être débordé et vous écrit gentiment “429 Too many requests. You have sent too many requests in a given amount of time”. On notera que l’on est accusé d’abus par le serveur. Qui: La Poste.

L’ergonomie de la page de suivi et les icônes sont peu compréhensibles

Beaucoup de pages de suivi colis actuelle utilisent des icônes au lieu de texte, c’est à la mode mais ce n’est pas toujours très clair. Parfois, seul le changement de couleur de l’icône signale le changement d’état. Compte tenu du pourcentage de la population ayant des difficultés à distinguer les couleurs, ce n’est pas acceptable. Par ailleurs, ces icônes ne sont pas toujours très claires. Ce système peut avoir un intérêt mais les icônes se doivent d’être très discriminantes et un texte sous l’icône est impératif. En passant du texte aux icônes, dans le but de faire ‘moderne’, on diminue très souvent la facilité de compréhension et qualité du service.

Les agrégateurs web de suivi colis

Attention, les transporteurs n’étant pas toujours très doués pour le référencement de leurs pages de suivi colis, certains petits malins proposent le suivi colis a la place des transporteurs et leur pages sont parfois mieux référencées par les moteurs de recherche que celles des transporteurs. Dans certains cas comme les colis qui viennent de Chine, ceci rend service car il y a beaucoup de transporteurs et vous ne savez pas quel transporteur a été utilisé. Pour les colis des transporteurs ayant pignon sur rue en France, ce genre de service est à éviter car leur seule rémunération est liée au fait qu’ils vous pistent et fournissent des informations aux agences publicitaires. Ils font donc partie du système de surveillance d’Internet. De plus, ils n’apportent généralement aucun service car c’est souvent une simple redirection vers le serveur du transporteur. Faites attention au nom du site web quand vous allez sur une page de suivi colis si vous recherchez la page de suivi via un moteur de recherche.

Les problèmes en ‘points relais’

Le livreur livre dans un point relais fermé

Au moment des vacances, certains points relais ferment et ils semble que les plate-formes ne gèrent pas toutes ceci correctement. Vous ne pourrez jamais être livré, le problème, c’est que le retour du colis peut prendre plusieurs semaines et vous êtes bloqué. Ça m’est arrivé avec une livraison Amazon et Je n’ai pas recommandé immédiatement le produit car entre temps, le prix avait augmenté de 20%… Acheté dans une autre boutique et boycott d’Amazon pendant plus de six mois.

Le jeu de piste sur les points relais

Les transporteurs ont de nombreux problèmes avec les points relais qui ne sont pas assez nombreux et changent souvent. Il arrive parfois que le transporteur change de point relais parce que le point choisi est saturé, sans demander l’avis du client (le choix des autres points relais semble étrange, comme s’ils choisissaient celui qui est le plus loin possible, parfois à 4 ou 5 kilomètres), mais surtout ils ne signalent pas le changement. Amazon rappelle dans ses courriers d’avis de livraison l’adresse du point relais demandé, ce qui est une bonne idée, mais si ce n’est pas le bon et que le changement n’est pas signalé, vous vous présentez au point relais, qui va vous donner l’adresse du suivant… ou pas, car il ne l’a pas forcément. Si vous êtes a pied, la promenade entre les points relais peut durer deux heures (heureusement, je suis en général à vélo). Si on va voir le détail du suivi Amazon, il n’indique rien d’autre qu’une livraison avec la ville (sans adresse). Si ce n’est pas la même ville, vous pouvez détecter qu’il y a un problème, sinon vous ne pouvez pas comprendre ce qu’il se passe. La solution: Laisser tomber le suivi Amazon, et muni du numéro de suivi, allez sur le site du transporteur qui vous donnera (peut-être…) l’adresse exacte du nouveau point relais. Qui fait ça (de manière intensive fin 2018): La poste!

On ne peut pas vous donner votre colis a partir de votre nom.

La plupart des points relais disposent d’une machine qui recherche les numéros de colis quand vous donnez votre nom et votre pièce d’identité. Il y a une exception notable: La poste (bien sûr!) ne peut PAS vous donner de colis si vous n’avez pas le numéro de colis. Ce qui est TRÉS embarrassant, c’est que le SMS signalant la livraison ne comporte PAS le numéro de colis, seulement une adresse Internet ou, si vous êtes connecté (ce qui n’est pas mon cas en temps normal) après quatre clics successifs sur diverses options, vous aurez enfin accès au sésame, le numéro de colis. Oui, mais pour ça, il faut que votre téléphone fonctionne dans le bâtiment ou vous vous trouvez, ce qui n’est pas toujours le cas. J’ai eu récemment le cas ou après deux queues successives du fait de cette défaillance, la postière m’a indiqué que le réseau ne fonctionnait pas dans le bureau et qu’il fallait que j’aille dehors pour pouvoir me connecter sur Internet et enfin avoir le numéro de colis. Joie, j’avais deux colis indépendants à retirer! J’ai quand même réussi à connecter à la vitesse d’un escargot asthmatique, ce qui prends du temps et obtenu les fameux numéros. Cette petite plaisanterie à pris en tout presque une demi-heure (avec la queue supplémentaire, les postiers adorant se renvoyer la balle en cas d’incident!).

Le point relais ne trouve pas votre colis

Pas de panique, il y a peu de chance qu’il ait été perdu ou volé, mais beaucoup qu’il y ait un problème d’informatique/de saisie. Le colis est probablement là, mais quelque part dans la chaîne informatique, on a oublié de faire le lien entre le numéro de colis et votre nom. C’est pour ça qu’il faut toujours vous munir du numéro de colis (mais par exemple Amazon ne fournit pas ce numéro dans ses SMS et pas toujours dans ses courriels, il faut aller sur votre compte Internet chez le vendeur et suivre les liens pour avoir le numéro de colis/de livraison). Si votre nom est écrit sur le colis, vous êtes sauvé, sinon le colis n’est pas délivrable et il devra repartir chez le vendeur. Qui fait ça le plus souvent: LP collect (qui est l’entité/la filiale de la Poste qui gère les points relais). Parfois tout simplement, le transporteur vous annonce benoîtement que le colis a été livré dans le point relais mais ce n’est pas encore le cas, il faut revenir le lendemain. Si le point relais est loin/difficile d’accès, on dit merci au Transporteur. Qui: TNT et d’autres.

La poste ne peut pas se livrer elle-même car elle ne connait pas ses propres horaires

Certains bureaux de poste ne sont ouverts que de manière intermittente et le département en charge des livraisons ne connait apparemment pas ces horaires et tente des livraisons hors plage. Le pompon, c’est que la poste vous annonce par e-mail un échec de livraison - dans ses propres bureaux - , louable transparence qui vous permet de constater leur rare incompétence (si vous aviez un doute…).

Vous n’êtes pas prévenu de la livraison en point relais

Quelque part, le message vous indiquant que le colis a été livré s’est perdu, il convient donc de vérifier de temps à autre sur votre compte chez les vendeurs si votre colis n’aurait pas, par hasard, été livré. De plus en plus, on a une double information par e-mail et par SMS, ce genre de problème est donc en diminution. Ce sont des choses qui arrivaient de temps à autre avec Amazon mais maintenant les e-mail sont doublés par un SMS.

Il n’y a pas que les transporteurs!

Le colis qui vous est adressé n’est pas pour vous!

Il y a votre nom et votre adresse, mais ce n’est pas ce que vous n’avez commandé et le bordereau de livraison indique un autre destinataire. Pour une fois, le transporteur n’y est pour rien, c’est le vendeur le coupable. Il m’a renvoyé un bon et je l’ai ramené à la poste (bénévolement).

Votre colis n’est pas complet

Certains fournisseurs font des livraisons multiples sans le signaler et surtout sans bordereau de livraison ni dans le colis, ni dans vos messages, donc vous ne pouvez pas savoir si un autre colis va être livré et si votre livraison est complète. Cela oblige a contacter le fournisseur pour vérifier, ce qui n’est pas très malin.

Votre adresse n’existe pas

Comme j’ai de la chance, ma rue (créée vers 1924) a disparu des GPS (dont le mien) et des sites de cartographies pendant plusieurs années, ce qui a parfois posé des problèmes de livraison (Je signale le problème dans mes messages au transporteurs). Mais la livraison n’est pas vraiment le problème majeur, qui est plutôt quand les ambulanciers ne trouvent pas la rue…

Le point relais est ouvert, mais il faut revenir une autre fois

Même si vous venez a une heure d’ouverture officielle du point relais, il arrive que l’on refuse de vous délivrer le colis (parce que la personne ne sait pas comment faire - ou qu’elle n’a pas trouvé le colis). Ce genre d’incident se produit généralement le soir ou le week-end sur des points relais avec une large plage d’ouverture.

Le maillage des points relais est insuffisant

La rémunération des points relais est insuffisante (environ 40 centimes par colis, mais la rémunération dépend de la taille). Par ailleurs, ça perturbe l’activité normale du commerçant et ça prend beaucoup de place. Lorsque le transporteur fait une erreur, ils arrive que les colis reste longtemps au point relais. Ceci fait qu’en pratique ce sont souvent des commerçants nouvellement installés qui rendent ce service afin de se faire connaître, c’est une forme de publicité (et ça semble fonctionner). Mais les difficultés liées à cette activité et la gestion des incidents conduisent souvent le commerçant a abandonner rapidement. Le recrutement est continu et il y a une évolution rapide et permanente de chaque réseau et certaines zones restent peu couvertes, même si elles sont densément peuplées (en zone dense, l’espace coûte cher et les colis, ça prend de la place).

Les points positifs:

Il y a de légers progrès

Les SMS d’avis de livraison

Certains transporteurs ont finis par comprendre que signaler une livraison par SMS avec un délai de préavis modeste (de 1h a 1/2h) diminuait les échecs de livraison et ont mis en place des services d’envoi de SMS automatique. Le coût technique d’un SMS envoyé automatiquement est dérisoire (quelques centimes) et ça améliore nettement la fiabilité des livraisons. Mais il faut avoir mis en place un système informatisé de suivi des livraisons en temps réel, ce qui n’est pas si compliqué avec les scanners de colis.
D’une manière générale, même si ça n’est pas toujours fiable, signaler une livraison par SMS constitue un gros progrès.

Les ‘bons’ livreurs

Tout n’est pas négatif et j’ai eu affaire a quelques livreurs attentifs pour des produits lourds.
Tous les livreurs sont seuls même pour livrer des produits lourds, ce qui est anormal et dangereux. De plus, pour les produits encombrants le livreur doit ranger son camion a chaque livraison, ce qui prend du temps. Ces livreurs sont en général plus calmes et organisés que les autres, sinon ils ne peuvent pas tenir le choc et risquent un accident. Ils sont en général aussi plus polis et patients et ne protestent pas lorsque l’on vérifie le contenu des colis.

Les produits vraiment bien emballés

J’ai acheté un évier en céramique chez Cuisissimo. Ce genre de produit est assez fragile, mais il est arrivé dans un énorme emballage avec des coussins polyuréthane qui protégeaient l’emballage natif de très bonne qualité a base de pains de polystyrènes très épais. J’ai aidé le livreur a sortir le colis de son camion par une porte latérale, ce qui est un équipement assez rare, mais pratique.

Les protections en coussin d’air

Les coussins remplis d’air sont de loin la meilleure protection et je pense que ça utilise moins de plastique que les pains en polystyrène. C’est utilisé assez fréquemment par des vendeurs Allemands. La plus mauvaise protection est le papier froissé, qui se tasse et n’apporte qu’une protection très limitée.

Soyez prêts

Lorsque vous attendez une livraison, ayez un cutter/une paire de ciseaux a portée de main (dans le bac a clef) que vous récupèrerez en allant ouvrir, afin de vérifier rapidement le contenu du colis. Éventuellement aussi un stylo…
Le téléphone mobile doit rester dans votre poche.

Nota: tout ce que je décris ici m’est arrivé a une seule adresse (la maison que j’ai rénové) sur une période de quatre ans, ce ne sont pas des histoires de seconde main ou des choses qui sont arrivés a des amis ou des voisins.

Livrer en ‘point relais’

Je préfère la livraison en point-relais même si ça m’oblige à me déplacer car j’ai eu trop de problèmes avec les livraisons chez moi. Les défauts de livraison sont fréquents et devoir attendre le livreur est une forte contrainte. Car même si je suis chez moi, si je bricole il y a toujours la possibilité que je n’entendre pas l’interphone et même si je sort pour peu de temps, le livreur peut arriver à ce moment là (ça m’est déjà arrivé).
La livraison en point-relais est limitée en poids et en taille mais ça dépend du réseau, certains vont jusqu’à 30 kg. La longueur maximum est généralement de 1m et le volume global est aussi limité.

Le problème est qu’aucun réseau de point-relais n’a une couverture suffisante et celle-ci est très irrégulière, sauf celui de la poste mais je déconseille les livraisons par la poste si on peut les éviter (l’avantage, c’est qu’ils acceptent des colis un peu plus gros). Peu de fournisseurs proposent plusieurs réseaux de point-relais aussi on est souvent dépendant du choix du fournisseur et les couvertures sont très variables. La rémunération des point-relais est insuffisante et il y a des changements très fréquents. La gestion de la fermeture des point-relais lors des congés est souvent problématique.
Pour mémoire, il existe en France environ 36 000 communes, à rapporter au nombres de points-relais de chaque réseau, donné ici pour la France.

  • Relais-colis, filiale de TNT, filiale de Fedex, 5200 points, outil de recherche peu pratique (donner le code postal ET la ville pour trouver un point sinon la recherche échoue - été 2019). Ce réseau était en perte de vitesse, ça reprend ?
  • Mondial Relay, filiale de OTTO, 9000 points, le plus gros réseau.
  • UPS access point, a racheté Kiala en 2012, et disposait a cette date de 4500 points, il n’y a pas de chiffre plus récent, c’est probablement beaucoup plus réduit aujourd’hui.
  • Amazon Amazon livre souvent par la poste mais ils ont débuté leur propre réseau (livrent sur présentation d’un code ou d’un code-barre, pas de papier d’identité). Ils disposent aussi de quelques consignes automatiques de livraison. Ils appellent les point-relais et les consignes ‘points de collecte’. Ils ont l’ambition à terme de livrer pour d’autres boutiques.
  • DHL n’a pas de points relais et avait un partenariat avec relais colis, mais comme ceux-ci appartiennent désormais à Fedex…
  • Geopost du groupe la poste, réseau Pickup détient les filiales Colissimo, Chronopost, Coliposte, Exapaq et les consignes automatiques ‘Cityssimo’ (TOUT est a éviter, y compris les consignes).

Les transporteurs qui n’ont pas de réseau de point-relais ont souvent des dépôts ou des agences dans lesquels on peut aller chercher son colis. Il y en a très peu et c’est donc généralement une solution impraticable. Je ne l’ai jamais fait.

J’habite en zone urbaine dense (dans la petite couronne parisienne) mais pour une raison qui m’échappe totalement, ma ville (80 000 habitants) est une espèce de ‘zone blanche’ pour les point-relais aussi je m’interroge sur la manière dont les opérateurs décident du maillage. Si vous êtes en zone de faible densité, la livraison en point relais n’est pas forcément possible.

(c) Pierre ROUZEAU
Privacy - Vie privée - Imprimable - Rechercher
Page mise à jour le 14/10/2020 12:52