Garden railway

Train de jardin

Edit:14 déc. 2016, Cre:08 juil. 2009

Voie PECO G-45

La voie flexible

Peco (UK) fabrique une voie nommée G-45 en maillechort de code 250, soit une hauteur de 6,35 mm. A environ 16 Euros par mètre c'est actuellement la voie la moins chère. Sa hauteur moindre que les voies courantes en code 332 (8.43 mm) lui donne un aspect plus réaliste et plus esthétique.
C'est la voie idéale si on fait un réseau en hauteur. Elle est néanmoins suffisamment robuste pour être utilisée au sol.
Les sections de voie flexible de 914 mm livrée en boite de 6 sont distribuées en France par Micro-modèles (20.5 Euros/914mm) et au royaume-uni par différents fournisseurs dont Track-Shack (75 £ par boite de 6 sections de 914mm). Ces voies peuvent être raccordées aux voies LGB avec des éclisses spéciales permettant de compenser la différence de hauteur. Il faut compter environ 30 Euros de frais de port pour 4 ou 5 boites (20 à 25 m).
Attention, PECO distribue aussi une voie d'écartement 45mm destinée au trains à l'échelle 1, qui n'est pas compatible avec la voie G45. Cette voie à l'échelle 1 de code 200 n'est pas suffisamment haute pour accepter tous les matériels 'G'.

La voie flexible Peco après cintrage.

Le matériau

Le maillechort ('silvernickel' en anglais) contient dans notre cas moins de 10% de Nickel, ce qui laisse une teinte légèrement jaune aux rails. Il est environ 20% plus rigide que le laiton. Sa principale qualité est cependant un encrassement moindre nécessitant moins de nettoyage des voies. L'oxyde de ce métal est conducteur.
Le maillechort est un matériau élastique dont on peut faire des ressorts. Il est donc indispensable d'utiliser une cintreuse de rail ou mieux, une cintreuse de voies (le seul modèle de voie adapté au code 250 est la cintreuse Train-Li Easy bend duo track). Vous pouvez aussi fabriquer la cintreuse que je propose (en bois ou en impression 3D).

Soudage

Le maillechort est beaucoup moins conducteur que le laiton, d'un point de vue électrique comme d'un point de vue thermique. Dans le cas d'un réseau électrique, comme pour une voie laiton mais pour des raisons différentes, une réalimentation de la voie tous les trois ou quatre mètres depuis un câble principal ('feeder') est souhaitable. La bonne nouvelle, c'est que du fait de cette faible conductivité thermique, il est très facile de souder des câbles sur le maillechort avec un fer de 100W (soudure à l'étain). Vous pouvez même souder les éclisses (sans oublier de prévoir des joints de dilatation thermique, par exemple à chaque réalimentation).

Aiguillages

Il n'existe qu'une seule taille pour les aiguillages, dont le rayon moyen est de 1200 mm. Le rayon n'est pas régulier, la partie centrale étant fortement cintrée (R ~600 mm) et les extrémités droites. Cela n'affecte pas notablement la majorité des voitures à passagers ou des wagons mais peut être un peu plus problématique pour les locomotives à 3 ou 4 essieux. L'esthétique est nettement moins bonne que les aiguillages dont le cintre est régulier.
Le meulage des aiguilles est très bien fait et il n'y a pratiquement aucune possibilité de déraillement sur les aiguilles.

La pointe de cœur

Les deux rails joignant la pointe du cœur de l'aiguille sont très rapprochés et en théorie risquent d'être mis en court-circuit par les équipements ayant des prises de courant par patins (par exemple les locomotives LGB). En pratique, il n'y a pas de problèmes.
Cependant, les locomotives courtes comme la LGB O&K doivent passer sur l'aiguillage avec une certaine vitesse car elles ne sont plus alimentées en passant sur la pointe de cœur.

L'aiguille est maintenue en position par un ressort, si on veut prendre l'aiguillage à l'envers ('talonnage') de l'aiguillage, il faut que le premier élément à franchir l'aiguille soit assez lourd. Si c'est la loco, pas de problème, mais avec un wagon devant, s'il n'est pas assez lourd, il va monter sur l'aiguille. Il faut qu'il soit lesté.

Commande manuelle de l'aiguille

Le dispositif de commande manuelle de l'aiguille (à commander séparément) nécessite un assemblage par collage et permet une bonne visualisation à distance de la position de l'aiguille. C'est un levier qui bascule d'un coté à un autre et on peut donc facilement poser des repères.

Commande motorisée de l'aiguille

Peco ne fabrique pas de moteur d'aiguille dans cette taille là. Il a donc prévu une platine de montage (PL8: à commander séparément) permettant le montage de moteurs LGB 12010 ou Piko PK35271. Pour d'autres moteurs voir le chapitre de la page des voies. L'aiguille nécessite une bonne puissance à cause du ressort. Le voltage de vos moteurs doit être suffisant (transfo 24VAC plutôt que 18 VAC).

Petites sections

Des sections droites de 314mm et des sections courbes au rayon de 600mm (12 sections au cercle, soit une longueur d'environ 314 mm).

Croisements

Il n'y a pas de croisements disponibles chez Peco. Une solution est d'utiliser des croisements en code 332 avec les éclisses spéciales de jonction code 250/code 332. Il y a aussi d'autres fournisseurs de matériel en code 250 et notamment dans divers matériaux. Attention, bien que la hauteur du rail soit la même, la base du rail est différente et les éclisses doivent être adaptées.

Butoirs

Les butoirs Peco de type 'assemblage avec des rails' coûtent moins de cinq euros la pièce et nécessitent le collage de quelques pièces. Après assemblage sur les rails, il est toujours possible de les démonter en faisant glisser les traverses sur les rails.

Accessoires de voies

Pour les commandes électriques analogiques traditionnelles:

  • Les coupures LGB de type 1015U ou 1015K peuvent être simplement et économiquement remplacées par des jonction isolantes et des diodes. La facilité de soudage sur le maillechort simplifie notablement tous les raccordements.
  • Les détecteurs d'aimants de type 1700 (qui ne sont plus fabriqués) seront remplacés par des détecteurs à installer dans les traverses, ici : Shourt-line
  • Les décrocheurs (type LGB 1055 ou 1056) peuvent se démonter de la voie LGB et se remonter sur la voie Peco. Un petit coup de lime pour compenser l'écart de hauteur peut s'avérer souhaitable.

Nota: c'est cette voie que j'ai achetée chez Track-Shack.

(c) Pierre ROUZEAU
Éditer - Historique - Imprimable - Changements récents - Rechercher
Page mise à jour le 14/12/2016 11:10