OpenSCAD

Edit:10 nov. 2019, Cre:08 oct. 2019

Installer et utiliser des applications OpenSCAD

Comment installer et utiliser les applications et simulations OpenSCAD que j’ai diffusé sur GitHub?
A titre préalable, il faut comprendre qu’OpenSCAD était à l’origine principalement prévu pour créer des volumes 3D, lesquels sont alors exportés dans un autre logiciel, généralement pour une impression 3D.

Certaines fonctions permettent de faire des simulations dynamiques. Depuis la mise en place du panneau de personnalisation ‘Customizer’, un utilisateur de base peut modifier les paramètres du modèle sans intervenir dans le programme.
Ceci permet d’étendre très largement l’usage d’OpenSCAD mais il manque actuellement des fonctions permettant de transformer réellement un programme en application de manière transparente pour l’utilisateur.
Ceci fait que si le fonctionnement ne pose pas vraiment de problèmes, le processus d’installation est un peu lourd. Il n’y a guère actuellement de moyen de simplifier ce processus, mais vous trouverez ci-dessous une séquence de copies d’écran qui devrait vous y aider.

Il faut bien comprendre que dans les applications/simulations que je publie, OpenSCAD n’est que le ‘moteur’ dont ces applications sont totalement indépendantes. Pour écrire et lire un texte, vous avez besoin d’un éditeur de texte. Pour faire un modèle 3D, vous avez besoin d’une application pour créer le modèle et le visualiser. La différence avec les logiciels usuels que vous utilisez, c’est que l’application OpenSCAD n’est pas compactée en un seul fichier, mais est en fait un répertoire entier. On télécharge donc les applications sous forme de fichier zip et on la déploie dans un répertoire à l’endroit de son choix.

La bibliothèque GitHub est a l’origine prévue pour archiver des programmes et faciliter leur mise à jour et le travail collectif. C’est un outil remarquable mais son ergonomie n’est pas non plus très adaptée à un utilisateur final. Utiliser cette bibliothèque pour des applications de CAO est un peu un détournement d’usage qui explique la complexité.

La première chose est donc d’abord d’installer OpenSCAD, suivant un processus classique d’installation de logiciel. Il existe des versions ‘officielles’ mais les versions de développement se sont toujours avérées fiables et il est préférable de les utiliser car elles évoluent en permanence.
Le téléchargement d’OpenSCAD se fait ici: https://www.openscad.org/downloads.html
Et les versions de développement sont ici: https://www.openscad.org/downloads.html#snapshots
Par défaut, OpenSCAD démarre dans la langue paramétrée sur votre ordinateur mais c’est modifiable dans les préférences.

Pour télécharger une application, vous devez vous rendre sur mon domaine GitHub ici:
https://github.com/PRouzeau

Ensuite il faut aller voir la liste complète des applications (la première page ne présente qu’une liste limitée) dans l’onglet ‘repositories

Dans la liste des modèles et applications, on fait son choix

Aller jeter un oeil sur le fichier lisez-moi peut vous apporter des informations, et pour télécharger vous cliquez sur le bouton tout à droite [Clone or Download]

Ceci ouvre une petite fenêtre ou vous avez un lien [Download ZIP] à cliquer

Le click démarre le téléchargement et vous devez enregistrer le fichier ‘zip’ suivant la procédure paramétrée sur votre navigateur. Github vous propose de vous inscrire ou de vous connecter, c’est sans intérêt pour vous.

Une fois le fichier zip téléchargé, vous devez installer son contenu dans un répertoire situé n’importe ou sur votre ordinateur, avec le nom de votre choix. Attention, OpenSCAD a des problèmes avec les blancs et les caractères spéciaux, donc le chemin complet ne doit comporter aucun de ces caractères.
Pour démarrer l’application, on choisit la version que l’on souhaite (celle avec un ‘_fr’ s’il existe une version française, ce n’est pas toujours le cas). On clique le fichier et OpenSCAD va s’ouvrir en chargeant ce fichier.

Vous n’avez pas besoin de l’éditeur de programme et vous avez besoin du panneau de personnalisation, options que vous sélectionnez en ouvrant le menu [Vue]

Pour avoir l’interface du panneau de personnalisation propre et uniquement en Français, vous devez paramétrer l’affichage des noms de variable avec [Afficher les détails] en sélectionnant l’option [Description seulement]. En Bonus, cette action va lancer la compilation avec les paramètres par défaut.

Sinon, la manière traditionnelle de lancer une compilation, c’est de cliquer sur le bouton approprié ou sur la touche [F5]

Et voilà, le modèle par défaut s’affiche, le temps d’affichage varie beaucoup suivant les modèles, mais l’exemple choisi s’affiche en moins d’une seconde (pour certains modèles, c’est beaucoup plus long)

Vous pouvez alors commencer à paramétrer le modèle. Pour faire joli, on va ici afficher le cycliste et la transmission en sélectionnant l’onglet [Affichage] et en cochant les options appropriées

L’onglet [Dimensions] Vous donne accès a certains paramètres et ici on modifie le diamètre des roues avant (559, c’est la valeur officielle ETRTO des roues de 28”)

En général, vous trouverez des informations supplémentaires sur le fichier ‘lisez_moi.txt’ (c’est le même que celui que vous avez consulté au début, mais vous en avez désormais une copie sur votre ordinateur). S’il y a seulement une version anglaise, ce sera le fichier ‘readme_first.txt’.

Vous aurez aussi souvent un répertoire [Images] avec des copies d’écran pour vous montrer ce qu’on peut faire avec l’application.

Il y a toujours un jeu de paramètres par défaut mais certaines applications comportent des jeux de paramètres différents que vous pouvez sélectionner, la re-compilation est automatique après la sélection. La compilation prend ici 4 secondes sur mon vieil ordinateur de bureau (i5–680).

Après avoir fait des modifications, vous pouvez créer vos propres jeux de paramètres. Un nouveau jeu se crée en cliquant sur le bouton [+] et en lui donnant un nom. Vous pouvez créer autant de jeux que vous voulez.

Après modification des paramètres, vous devez cliquer sur le bouton [enregistrer jeu de paramètres], car rien n’est enregistré par défaut.
Tous les jeux de paramètres d’un programme OpenSCAD sont enregistrés dans le fichier ‘nom_programme.json’
Attention, ce fichier peut être écrasé lors d’une mise à jour de l’application. Actuellement pour récupérer les données on doit copier le jeu de données avec un éditeur de texte dans le nouveau fichier.

(c) Pierre ROUZEAU
Privacy - Vie privée - Imprimable - Rechercher
Page mise à jour le 10/11/2019 20:34