Énergie

Edit:14 févr. 2011, Cre:21 janv. 2007

Y a t'il assez de pétrole ?

S'il y a une question qui court depuis un certain temps, c'est de savoir s'il reste assez de pétrole, et pour combien de temps.

La réponse est complexe, même si certains éléments techniques sont connus depuis longtemps.

La production

La production d'un gisement de pétrole croit puis décroit régulièrement jusqu'à épuisement. On peut accélérer la production ou maintenir une production en chute par divers moyens techniques (forages horizontaux, injection d'eau ou de gaz), mais cela accélère l'épuisement. Le pic de production appelé 'pic de Hubbert' est en fait un plateau de production qui à été atteint depuis longtemps pour les gisements les plus anciens. La production des U.S.A. est, par exemple, déclinante depuis 1974. En ce qui concerne la production mondiale, nous arrivons actuellement à ce plateau de production, et les diverses analyses ne varient que de quelques années. Afin de bénéficier de prêts plus avantageux, certains pays ont triché de manière considérable sur le volume de leurs réserves, ce qui ne favorise pas une très grande transparence.
Il existe cependant des ressources pétrolières actuellement peu ou moins exploitées pour des raisons de coût, de complexité ou de pollution, qui sont les pétroles lourds et les sables bitumineux. L'augmentation du prix du pétrole favorise leur exploitation et permettra de prolonger le palier de production, moyennant des investissements considérables. A ne pas confondre avec les sables bitumineux, il existe d'énormes réserves de schistes bitumineux, qui contiennent du pétrole très peu concentré et ne sont pas actuellement exploitées. Il y a eu depuis une trentaine d'années de nombreux travaux de recherche sur le sujet.
Il existe plus de 50 000 champs pétroliers, dont 500 assurent 60% de la production mondiale. Il y a de nouvelles découvertes de manière continue, par exemple sous la banquise... Cependant, le nombre de découvertes est très sensiblement inférieur à la consommation.

Les sources fossiles alternatives

  • Une partie importante de ce qui est réalisé avec le pétrole peut l'être avec du gaz, et on va glisser progressivement du pétrole vers le gaz, mais celui-ci s'épuisera beaucoup plus vite que le pétrole.
  • Il existe des ressources en charbon plus importantes que celle en pétrole, et les plus grandes réserves mondiales sont aux USA, en Chine et en Australie, cependant, la production de charbon aura aussi un pic, qui devrait survenir assez peu de temps après le pic pétrolier.
    Le charbon s'utilise pour le chauffage, pour produire de l'électricité et pour produire de l'acier mais peut aussi être utilisé pour fabriquer de l'essence, comme l'Afrique du sud le faisait lorsqu'elle était sous embargo international. Ceci pose de sérieux problèmes de pollution.

La consommation

  • L'un des problèmes potentiels est l'augmentation de la consommation du fait de la croissance économique de la Chine et de l'Inde. Si ces pays vivaient sur les mêmes bases que les pays occidentaux, la consommation mondiale devrait au moins quadrupler, ce qui est totalement impossible. Le développement de ces pays devra nécessairement suivre d'autres voies, en particulier en ce qui concerne les transports.
    La tension actuelle sur les marchés est en grande partie liée à l'augmentation de consommation de ces deux pays.
  • La consommation des pays occidentaux est plus 'élastique' que certains voudraient le penser, et quand les prix augmentent de manière importante, la consommation baisse. En France, près de 60% des déplacements sont pour les loisirs ou des raisons de confort. Le respect des limitations de vitesse a fait baisser la consommation de 10%. Le réchauffement climatique fait baisser la consommation de chauffage. Et d'une manière générale, un prix élevé pousse à des économies, soit par restriction soit en investissant dans des équipements plus économes.
  • On sait aujourd'hui faire des maisons consommant très peu d'énergie (maisons dites 'passives'), mais cela ne concerne que des maisons neuves et ne peut donc pas offrir d'alternative sur le court ou le moyen terme (au rythme de construction actuel, renouveler le parc de logement nécessiterait plus de 70 ans).

Usages du pétrole

  • Les transports
  • Le chauffage (logements, bureaux et procédés industriels)
  • La production d'électricité
  • La chimie (plastiques, etc.)

Voir pour la répartition le bilan de l'énergie en France?

La répartition dépends des pays, et le cas de la France est particulier car plus de 80% de l'électricité est produite par des centrales nucléaires. En gros, au niveau mondial, chacune de ces utilisations correspond à 1/4. Certains estiment qu'il faudrait pousser rapidement des solutions alternatives pour le transport,le chauffage et l'électricité, afin de réserver le pétrole pour la chimie, ou son remplacement parait plus malaisé actuellement.

Le prix de certains produits de base (plâtre, béton et engrais) est très lié au coût de l'énergie et cela peut avoir une influence notamment sur l'agriculture.

Le raffinage

Le raffinage permet de séparer le pétroles en divers composants destinés à fabriquer des combustibles ou des produits de base pour la chimie. Pendant plus de dix ans, cette activité a été très peu rentable, d'où une absence d'investissement et une perte de compétence en ingénierie. Actuellement, les capacités de raffinage sont aux limites (97/98%) et ceci est l'une des raisons de l'augmentation du prix du pétrole. Le prix du raffinage a été multiplié par plus de deux depuis 2003. Le raffinage des pétroles lourds (Vénézuela) et des sables bitumineux (Canada, Vénézuela) nécessite de nouvelles installations, dont la conception et l'installation vont nécessiter quelques années. De nouvelles raffineries étant en construction au moyen-orient, les capacités de raffinages sont en augmentation et il va y avoir un transfert de cette activité de l'Europe vers les pays producteurs.

En conclusion

Moyennant une mutation des modes de consommation, le développement de solutions alternatives (fossiles ou non) et une politique active d'économies d'énergie, il ne devrait pas y avoir de problèmes majeurs de ressources fossiles pour les pays riches avant vingt ou trente ans. Les prix vont certainement monter de manière importante, ce qui risque d'être dramatique pour les pays pauvres ou en développement.
L'utilisation accrue des sables bitumineux et de charbon va aggraver de manière importante les problèmes de pollution. Et le charbon est encore plus mal réparti que le pétrole...
Il n'est pas du tout impossible que certains progrès techniques, dans le domaine des panneaux solaires par exemple, redistribuent une partie des cartes.
Les très importants progrès sur les batteries pourraient très rapidement modifier le paysage automobile, mais il est nécessaire que les gouvernements mènent des politiques actives.
Le problème du réchauffement climatique pourrait être une forte incitation à l'économie des combustibles fossiles, même s'il paraît aujourd'hui difficile d'arrêter la machine lancée depuis près de deux siècles avec la révolution industrielle bâtie sur l'exploitation du charbon.
Et dans vingt ans... C'est une autre question dont il est urgent de se préoccuper. Le développement d'une filière industrielle nécessite une quinzaine d'années et si on ne commence pas maintenant, ce sera la panique...
Vous pouvez déjà commencer par isoler très sérieusement votre logement et regarder comment construire une éolienne... en espérant que les nouvelles batteries vont tenir leurs promesses.

En cas de malheur...

Une crise très brutale avec un arrêt quasi-total des approvisionnements extérieurs est quelque chose qui est déjà arrivé. Le choc a été terrible, mais la population a survécu. Elle ne vit pas très confortablement, mais bon an mal an, malgré la progression de la tuberculose, l'espérance de vie est restée proche de ce qu'elle était avant la 'période spéciale'. On a fait des cultures vivrières sur chaque mètre carré de terrain disponible, sur les toits des maisons, dans les stades, partout. Des cultures sans engrais, sans pesticides et sans essence ont été mises en place et ont permis d'obtenir le minimum vital, mais un bon steak est devenu un souvenir du passé. Le poids moyen des personnes a baissé de près de quinze kilos, et certaines pathologies ont disparu.
On a acheté des dizaines de milliers de vélos en Chine et les quelques voitures d'état ou de l'armée qui roulent encore transportent autant de personnes qu'un petit autobus.
On n'est pas revenu au moyen age, il y a toujours des médecins, même s'il n'y a plus beaucoup de médicaments.
Ce n'est pas de la fiction, et beaucoup de chercheurs étudient ce cas d'espèce et la formidable ingéniosité qui a permis la survie dans ces très rudes conditions. On en a même fait un film, 'How Cuba survived peak oil, the power of community'.
Cette expérience en vraie grandeur, c'était à Cuba, dans les années 1990, le résultat conjoint de l'embargo américain et de l'effondrement de l'URSS. Malgré l'aide actuelle plus ou moins intéressée du Vénézuela (du pétrole contre des médecins), Cuba n'est pas totalement sorti de cette période.
Si les politiques et la nation ne bougent pas, vous savez désormais ce que vous risquez...

Nota: Article écrit en janvier 2007, alors que le baril de pétrole coûtait 54$ ...

Liens

trendlinesTous les scénarios de production
oleocene.orgTout sur le pic pétrolier
Tout à un pic, ou plusieursUn article long et très fouillé de Jean lahérrere sur les ressources pétrolières réellement disponibles.
Le loup derrière la porteSite un peu catastrophiste sur l'épuisement des ressources mais très didactique. Parle(entre autres) des guerres à venir pour l'accès à l'énergie.
Oil CrisisEn anglais, tout sur le pic pétrolier.
Peak OilEn anglais, toujours sur le pic pétrolier.
The Oil drumEn anglais, articles divers à propos de l'énergie
Burning the furnitureEn anglais, article concernant les ressources en charbon
Peak oil and climate changeEn anglais, article considérant les limites en ressources fossiles par rapport aux problèmes de modifications du climat.
(c) Pierre ROUZEAU
Éditer - Historique - Imprimable - Changements récents - Rechercher
Page mise à jour le 14/02/2011 19:42